livres numeriques pdf ebook audio gratuits telecharger

Éditions Électrons Libres

  Livres PDF - Ebook et/ou audio gratuits 




















Pourquoi le symbole du Tào ?... Il représente les forces "obscures" et les forces de "lumière" en lutte entre elles ; en outre, il signale que les forces "obscures" contiennent une petite partie de "lumière", et, vice-versa, les forces de "lumière" contiennent une petite partie de force "obscure". C’est  reconnaître que la connaissance n’est pas un chemin vers toujours plus de vérité, mais vers toujours moins d’erreur.






   Fondées et autogérées par Kadour Naïmi,

les Éditions Électrons Libres naissent pour :

  •  comme auteur, être réellement libre de toute censure et auto-censure dans la création, expérimenter, ne pas répéter inutilement ce que des prédécesseurs ont offert de meilleur, chercher à innover en fonction de l'évolution socio-historique, sans aucune soumission aux prétendues "lois du marché" ;
  •  comme auto-éditeur, être réellement libre par cohérence avec le principe autogestionnaire collectif ;
  •   avec le destinataire, concrétiser une relation directe, en proposant des œuvres indépendantes des "impératifs" du circuit marchand, gratuitement, en laissant le bénéficiaire juger l'utilité de contribuer financièrement à ce travail, selon ses possibilités ;
  •  considérer deux catégories particulières de destinataires : d’une part, la minorité citoyenne consciente, afin de se reconnaître et d’enrichir les idées pour intensifier l'émancipation sociale ; d’autre part, la partie de citoyenneté désorientée mais désirant acquérir des connaissances pour réaliser l'authentique liberté solidaire.
   Ces exigences ajoutent à l’auteur une responsabilité d’éditeur. Cette situation, plutôt que faciliter le travail créatif du premier, l’oblige à être davantage attentif à la qualité de sa production. Il est, en effet, le seul à juger sa production, et son propre « comité de lecture ». Tout au plus, il pourrait bénéficier de quelques exceptionnels camarades bénévoles pour juger son travail avant publication, ce qui n’est pas garanti.
  Pour éviter la réduction des œuvres à de la propagande, l’exigence esthétique doit aller de pair avec celle éthique. Les deux veulent clairement, sans compromission, contribuer à l’abolition d’une société aliénée, individualiste, où la production culturelle (comme l'
être humain) est une marchandise visant d'abord à un profit financier, d’une part, et, d’autre part, est un conditionnement idéologique au maintien d’une société marchande  au seul bénéfice d'une minorité. À l’opposé, il s’agit de contribuer à l’avènement d’une communauté humaine où une harmonieuse relation entre le beau, le bon et l'utile favorise une véritable conscience; celle-ci permettrait une authentique liberté individuelle, se conjuguant avec une solidarité collective. Il s’ensuit que la production culturelle doit être un bien commun d’émancipation individuelle et sociale. Aux destinataires d’en juger. Voilà pourquoi, ici :

    Cependant, il est juste

autrement dit le « copyright ». Les ouvrages de ce site sont placés sous licence . Pour la version française, elle consiste à mentionner l’auteur, reproduire correctement ses écrits, fournir les références nécessaires et le lien, sans utilisation commerciale, identiques conditions de partage si œuvre dérivée. Pour toute utilisation sortant du cadre de la licence, telle, par exemple, une version des textes dans une autre langue, adresser une demande d'autorisation à cette adresse. Le but est uniquement de s'assurer de la fidélité de la traduction.
     D’où le sens de la proposition, dans un esprit d'échange solidaire :

     Cependant, ne disposant pas d'un chiffre de vente, comment savoir si un ouvrage est apprécié par les destinataires, et qui sont-ils ?... Le nombre des télé-déchargements est un indicatif. Un exemple fut mon livre La guerre, pourquoi ? La paix, comment ? : plus de 1800 télé-déchargements dès les... trois premiers jours ! Alors que, normalement, les éditeurs commerciaux risquent seulement l'impression d'environ 2.000 exemplaires d'un livre papier dans un premier temps. Toutefois, le nombre de télé-déchargments ne prouve pas la lecture de l'ouvrage. Dès lors, la preuve la plus convaincante est le commentaire et/ou le soutien manifestés par le bénéficiaire, éventuellement un article d'une presse réellement indépendante des mass-media dominants. En définitif, le bouche à oreille constitue l'élément fondamental pour apprécier l'impact de l'ouvrage.
  Le format numérique du livre peut
être transformé en ouvrage epub ou papier. Les solutions se trouvent sur internet, par exemple ici : https://fr.theanarchistlibrary.org/bookbuilder
   Enfin, souhaitons la multiplication de ce genre de proposition culturelle, libre dans le sens authentique du mot, et, tout autant, solidaire.
   Autre précision. J'ai et je continuerai à publier des ouvrages par l'intermédiaire de petites maisons d'éditions libertaires : Atelier de création libertaire en France, Classi Edizioni en Italie, et AK Press aux Etats-Unis. Bien que vendant les ouvrages, leur but est uniquement militant : auto-financer leur activité en diffusant les idées auxquelles elles croient.
  Dernière précision. Les Editions Electrons Libres accueilleraient volontiers des ouvrages d'autres auteur-e-s, à certaines conditions.

"Décide d'être libre, et tu l'es à l'instant même !" (Traité de la servitude volontaire, Etienne de la Boétie).
"Autonomie ! Sinon, qu'on me transforme en hippopotame !" (Chants de Maldoror, Lautréamont).
  "Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes !" (Internationale).





 


Autres textes

 Pourquoi, pour qui, comment écrire

Utilité d'une espèce en voie de disparition